browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Crises humanitaires : Lifestraw peut sauver des millions de vie.

Posted by on 9 avril 2014
Lifestraw, la paille de la vie qui rend l'eau potable

Lifestraw, la « paille de la vie » qui rend l’eau potable

L’eau contaminée fait des ravages dans les populations fragilisées par la guerre, les épidémies et le manque d’infrastructure. L’entreprise Vestergaard a transformé son outil pour randonneurs en une solution d’espoir pour toutes les crises humanitaires.

Littéralement, la « paille de la vie », le Lifestraw filtre toutes les bactéries de plus de 0.02 microns rendant ainsi potable l’eau d’une rivière polluée ou de l’eau croupie.
C’est une solution aussi légère que bon marché pour enrayer les épidémies de choléra, de fièvre typhoïde et de dysenterie.

Le LifeStraw Family filtre de l'eau potable pour 5 personnes pendant 3 ans.

Le LifeStraw Family filtre de l’eau potable pour 5 personnes pendant 3 ans.

Le modèle LifeStraw Family peut filtrer 18000 litres d’eau et couvrir ainsi les besoins en eau potable d’une famille de 5 personnes pendant plus de 3 ans !

Certains acteurs de terrain sont sceptiques sur le déploiement à grande échelle d’un tel système s’il n’est pas distribué gratuitement par les ONG. Il s’inquiètent aussi de l’absence d’indicateur de saturation du filtre après quelques mois.

Une chose est sure, ce système ne peut pas être une réponse définitive aux 800 millions de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable dans le monde. Mais en cas de crise humanitaire aiguë, cette paille va pouvoir sauver des milliers de vies !

Pour plus de renseignements, contactez  votre association caritative ou votre ONG habituelle.

source : http://www.buylifestraw.com

2 Responses to Crises humanitaires : Lifestraw peut sauver des millions de vie.

  1. Urgence-Développement

    Bonjour ! Vous avez en effet raison de souligner les doutes que partagent les acteurs humanitaires (et merci d’en parler !) quant au fait que cette paille soit LA solution qui permettrait aux 800 millions de personnes concernées d’avoir accès à une eau potable. Même si à court terme, elle peut représenter une alternative intéressante.

    Il reste néanmoins également important pour ne pas dire primordial de rappeler que l’existence d’un tel objet ne doit pas déresponsabiliser les autorités gouvernementales pour qui la responsabilité de développer l’accès à l’eau potable leur incombe au premier chef, comme je l’explique ici: http://urgence-developpement.fr/lifestraw-une-vraie-fausse-bonne-idee/

    • Stanley

      Merci pour votre commentaire !
      Il y a en effet un danger de voir des solutions temporaires devenir définitives. Les exemples sont nombreux dans le monde humanitaire. Et je salue le travail de fond que réalise des ONG connues ou inconnues du grand public, lorsque les caméras ont quitté la zone.

      Je vois plutôt le lifestraw comme un outil pour stopper une pandémie lorsqu’une catastrophe naturelle engendre en quelques jours une crise humanitaire ingérable. On est vite désarmé par la vitesse et les ravages d’une épidémie de choléra, chaque solution technique devient une bouffée d’espoir.

Et vous, qu'en pensez-vous ?