Premières images du restaurant !

Voici en exclusivité mondiale (roulements de tambour), les premières images du Stanley Lodge Restaurant !Plans du Stanley Lodge Restaurant
La vue sur les montagnes du Haut-Atlas sera impressionnante de réalisme… surtout lorsque l’orage arrive !

Chaque résolution d’une contrainte technique apportent de nouvelles questions et difficultés mais on avance bien.

Si vous aimez les voyages, l’insolite, le dépaysement… et ce projet, rejoignez-nous sur Facebook. On en parle tous les jours !

Autres articles qui peuvent vous intéresser :
- Croisière en mer de sable
- Le Stanley Lodge Restaurant, c’est quoi ?

Catégories: Projet | Laisser un commentaire

Première escale en vue ! Le Maroc

Vue sur le Haut-Atlas depuis le restaurant Stanley Lodge.

Vue sur le Haut-Atlas depuis le restaurant Stanley Lodge.

Réunion intéressante avec les scénographes ce midi. Les plans, les décors et les effets prennent forme. Pour cette première destination, je vais vous emmener dans un village berbère entre le Haut-Atlas et le désert. Les paysages sont magnifiques et on y mange très bien.

Cet endroit va vraiment être magique ! Attendez-vous à une expérience sensorielle vraiment inédite et bluffante !

Ça sent déjà les épices et le tajine mijote…

Autres articles qui peuvent vous intéresser :
- Croisière en mer de sable
- Le Stanley Lodge Restaurant, c’est quoi ?

Catégories: Projet | Tags: | Laisser un commentaire

Un poulet grillé à la broche, sans broche

Les parfums d’un poulet grillé qui chante en tournant sur sa broche. Le craquant de la peau grillée, la chair tendre et juteuse. C’est ça un vrai poulet à la broche. Il tourne méthodiquement pendant 1h30 pour être parfaitement grillé sur toutes ses faces avec des petites bulles qui se forment sous la peau.
Mais quand on a pas de tourne-broche ? Et bien on peut atteindre le même résultat.

poulet-broche

Le poulet grille sur son tröne pendant 1h15

Prenez votre poulet et enduisez-le au pinceau ou à la main d’un mélange d’huile, de miel et de paprika. Il change déjà de couleur et devient brillant.
Prenez une canette vide de 33cl et remplissez-là d’un tiers de bière brune ou de vin blanc et des aromates qui vous tombent sous la main : thym, romarin, origan, ail frais, échalotes.
Voici le moment le plus technique. Asseyez le poulet sur la canette et enfoncez-là. Elle doit entrer des deux tiers dans le poulet et il doit se tenir stable sur son trône.
Enfournez le poulet debout sur sa canette, au plus bas du four, à 160° pendant 1h.
Augmentez la température à 180-200° pendant 15 minutes. Il doit être cuit et parfaitement grillé.
Lorsque vous allez le découper, vous aller voir que le liquide et les aromates de la canette l’ont hydraté pendant toute la cuisson. La peau est grillée et croustillante et la chair est tendre et juteuse ! Continuer la lecture »

Catégories: Recettes | Laisser un commentaire

Croisière en mer de sable

Un pas devant l’autre. Et un autre devant l’autre.
Ce qui m’a toujours étonné avec les dromadaires, c’est la souplesse de leur marche. Avec un centre de gravité aussi haut, chargés comme des mules, ils gardent une démarche gracile. Je me suis déjà surpris à m’endormir dans ce bercement.

Pour le moment, je dois rester attentif. C’est moi le chef de caravane. En tout cas jusqu’à ce qu’on trouve le bivouac d’Ahmed.

Les six touristes belges et français qui suivent mes pas s’extasient devant l’immensité de dunes et le contraste entre le sable ocre et ce ciel bleu azur. Après toutes ces années, je ne me lasse pas de cette alchimie. Je sais qu’elle hypnotise. C’est ça la magie du désert. Le Sahara attire depuis toujours des aventuriers, explorateurs de leur conscience ou simplement de nouveaux horizons. Il n’y a aucun bruit, le sable absorbe les sons et renforce l’introspection.


Agrandir le plan

Mais ils ne se rendent pas compte que ces dunes sont des vagues mouvantes qui anéantissent tous les jalons que j’avais posés il y a quinze jours. Je dois rester concentré pour garder le bon cap.
“Stanley, on ne devait pas arriver à 18h ?
- Oui Catherine, nous y sommes presque, Inch’allah”

Je jette un coup d’oeil discret à mon GPS : 1h15 nord-est depuis le dernier point d’eau. On devrait y être.
J’arrête la caravane, je prends un air détaché et énigmatique en scrutant l’horizon l’oeil plissé. “Derrière cette dune, Catherine !”.
Si je me suis trompé, il faudra que je dise que c’était derrière l’autre dune. Continuer la lecture »

Catégories: Souvenirs | Tags: | 2 Commentaires

Pesez des ingrédients… sans balance

Un verre à thé ou à moutarde, une cuillère à soupe, une cuillère à café. Emballez, c'est pesé !

Un verre à thé ou à moutarde, une cuillère à soupe, une cuillère à café. Emballez, c’est pesé !

Même si je ne bivouaque pas tous les soirs dans le désert ou dans la jungle, je n’ai pas toujours avec moi une balance pour peser des ingrédients.


Mon carnet de route est pourtant rempli de recettes glanées un peu partout et les grammages sont parfois très précis.

 

Voici une table de correspondance qui ne quitte jamais mon carnet.

ingrédients 1 cuillère à café rase 1 cuillère à soupe rase 1 verre à moutarde
liquide
farine
sucre
semoule
sel fin
riz
3-4 millilitres (ml)
2-3 grammes (g)
3-4 grammes (g)
3-4 grammes (g)
4-5 grammes (g)
5 grammes (g)
6 millilitres (ml)
5 grammes (g)
8-10 grammes (g)
8-10 grammes (g)
10 grammes (g)
10-12 grammes (g)
130 millilitres (ml)
100 grammes (g)
115 grammes (g)
105 grammes (g)
200 grammes (g)
100 grammes (g)

 

Catégories: Recettes | Laisser un commentaire

Viva Zapata !

Cette ligne de bus je la connais bien. Il y a 40 ans, je voyageais souvent entre San Cristóbal de Las Casas et Palenque. Je laissais ma VW 1500 au garage pour lui épargner cette route piégeuse et je profitais du voyage.

Aujourd’hui, de retour au Mexique, j’ai l’impression que c’est le même bus avec les mêmes indiens, les mêmes poules entravées dans des sacs et les mêmes odeurs parfois fortes mais toujours enivrantes. Ces odeurs, ces bruits, je me revois en 1970. Comme à l’époque, je préfère toujours les bus económico que les deluxe climatisés avec la TV. Ici, dans ce segunda clase, le spectacle est tout autour de moi. En sons et lumières… et en odorama ! Mon médecin m’a dit que je commençais à être trop vieux pour tout ça, mais c’est ce que j’aime. Alors zut !

7h de bus pour parcourir 200 kilomètres. Ca donne une idée du relief à traverser et de l’âge avancé de ce bus. Sans doute plus de 50 ans comme moi mais lui, il peine, il tousse et il fume comme un vieux mineur carolo. Je sais qu’il n’y aura que deux arrêts, certainement dans ces gargotes typiques du Chiapas, au milieu de nulle part. On aura juste le temps d’engloutir une quesadilla de pollo et de faire un petit pipi dans la nature plutôt que dans ces baños peuplés comme des terrariums.


Agrandir le plan

Dit comme ça ce n’est pas très vendeur. Pourtant j’adore ce trajet, comme j’adore ces gens et ce pays. Je voyage seul, avec un petit sac sous mes pieds pour éviter d’en mettre un gros sur la galerie du toit et de ne pas le voir disparaître lors d’un arrêt impromptu. Continuer la lecture »

Catégories: Souvenirs | Tags: , | 2 Commentaires

A taaable !

Un pays ça se découvre à table. La préparation, le repas et l’après-repas obéissent à des codes. Les bonnes habitudes d’un pays en deviennent des mauvaises dans un autre. Je pourrais écrire un livre entier sur le sujet tellement j’ai créé chez mes hôtes des moments de gène ou de fou rire par méconnaissance de leurs usages ou des rituels.

chapulines

Les ‘chapulines’, ces délicieuses fritures de criquets juste relevés à l’ail et au piment. Idéal à l’apéritif.
crédit photo : FoodSovereigntyTours

Dans cette rubrique, je préfère me consacrer au partage de recettes faciles, traditionnelles et peu couteuses que j’ai découvertes un peu partout dans le monde. Pas question d’ingrédients improbables et introuvables ou de certaines protéines animales qui pourraient vous donner un malaise (comme les croustillants chapulines que l’on voit en photo).
Ce sera simple, bon, facile mais authentique !

A bientôt !

Stanley

 

 

Catégories: Recettes | Laisser un commentaire

Tiens, à propos, pourquoi ce blog ?

Ce blog c’est une idée de Stanley. Il voulait commencer un nouveau carnet de route comme à chacun de ses voyages.carnet de route


Une route longue et sans doute semée d’embûches pour pouvoir concrétiser son projet. C’est le lot de tout entrepreneur.
Il souhaite surtout partager ses expériences, ses doutes, ses joies et ses coups de coeur. Il a toujours travaillé en équipe et il sait que les bonnes décisions sont plus éclairées lorsque les avis et les idées se confrontent.

C’est aussi un carnet de route tout en couleurs, en émotions, en odeurs et en goûts ! Stanley est un « vieux » baroudeur qui a toujours un carnet de route avec lui pour y faire des croquis et prendre des notes. En 50 ans de voyage, sa collection de carnets est impressionnante ! Il ouvre aujourd’hui un carnet électronique avec ce blog dans lequel il reproduira ses pages favorites avec des anecdotes, des recettes, des photos, et sans doute des surprises.

A lire aussi :
. Le Stanley Lodge Restaurant, c’est quoi ?
. Stanley Lodge, c’est qui ?

Catégories: A propos, Projet | Laisser un commentaire